Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ari Amy
  • Ari Amy
  • : Description : Soyez le bienvenu ! Il y a dans les pages qui font ce blogue tout l'univers d'Ari Amy, ce milliardaire qui a fait fortune à vendre, ce qu'il aime appeler, du matériel stratégique. Il sera dévié de son parcours mouvementé par Claudi Robert, cette jeune beauté venue changer les règles du spectacle avec son idée du Jeu Mondial. À sa grande surprise, les entreprises du caïd vont se diversifier et suivront, tout comme sa libido endormie, une route manifestement imprévue.
  • Contact

Profil

  • Ari Amy
  • L'univers d'Ari Amy, ex-stellionataire, caïd et forban.
  • L'univers d'Ari Amy, ex-stellionataire, caïd et forban.
26 avril 2014 6 26 /04 /avril /2014 23:32
Les confidences d'un forban.

Plusieurs d’entre vous ont commencé à saisir la complexité de ma nature profonde. Je vous remercie de votre perspicacité. Remarquez que je ne le fais pas exprès pour vous paraître compliqué, cela repose sur des principes sérieux que j’ai mis plusieurs années à fignoler et qui déstabilisent les gens qui n’y sont pas préparés. Le cerveau est parfois très rapide à se faire une idée sur quelque chose, mais le temps de passer à l’action est souvent très long. Voilà où réside le problème.

Cela étant dit, mes réflexions personnelles sur le sens de la vie m’ont amené à penser ce qui suit : puisque nous sommes tous ici pour un court voyage, pourquoi ne pas se le rendre agréable ? Étant donné que ce séjour nous conduit vers une impasse (personne n’est encore revenu témoigner de ce qui nous attend dans le futur), ne vaudrait-il pas mieux s’organiser au mieux, des fois qu’il n’y a rien de valable pour nous là-bas ?

Ne me prenez pas pour un agnostique ; je crois que les chances sont immenses que nous passions une fois décédés, dans un autre monde. Mais franchement, puisque j’ai le libre arbitre, je ne vois pas l’intérêt de ne pas l’utiliser.

Évidemment, c’est dans l’utilisation que tout arrive. Certaines personnes (un peu naïves) pensent qu’une véritable purge est nécessaire de manière à se présenter dans cet ailleurs en état de grâce. Quelle drôle d’idée !

En attendant, essayez donc de profiter de la vie et commencez par lâcher-prise. Songez au fait que vous ne pourrez rien apporter avec vous et que toute chose à une valeur finalement bien relative.

Vous n’êtes en aucun cas encouragés à faire ce que je dis. Je ne trébuche jamais dans les fleurs du tapis.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fabymary POPPINS 07/05/2014 07:52

ce que je dis c'est qu'on est pas pressés, ça passe vite une vie et autant en savourer chaque instant, après on verra bien, ma philosophie vient peut être du fait que très jeune j'ai vu que tout n'était pas rose, j'ai donc vite cru à des moments meilleurs et je tends le dos quand ça va pas et dès que c'est passé je re profite à 1000% au moins

Fabymary POPPINS 07/05/2014 14:43

en tout cas c'est la mienne

Ari 07/05/2014 14:31

Excellente philosophie.

mamalilou 02/05/2014 22:50

lol, la vérité est ailleurs, mais beaucoup moins loin que ça...
la purge est nécessaire au moins tous les matins, pour un ailleurs aujourd'hui et maintenant qui profite, non pas qu'à notre libre arbitre, à notre moi, surmoi ou sous moi d'ailleurs...
héhé
lâcher-prise y compris de son quant-à soi non-agnostique pseudo libre mais pas de ses catégorismes ...une fois posé, le supposé discernement libre...
jamais, toujours... je je je ...
nous allons nous expliquer ensemble comment trébucher bienheureusement dans les fleurs en tapis douillet offert à nos emballages ... puisque l'ailleurs est à l'intérieur... vaste champ d'exploration pour tout de suite...
expliquons-le nous... notre nature profonde n'est pas plus complexe qu'immuable
sitôt expliquée, elle nous surprendra encore... héhé eh oui, le cerveau... qui se prend pour celui qui comprend, a tôt fait d'être complètement largué... lui aussi!!!!!

Ari 02/05/2014 23:14

@ Contentine . Ne vous en faites pas, j'arrive tout juste à me suivre moi-même. Vous avez raison. Il y a beaucoup de petits bonheurs qui parsèment notre route et il faut savoir en profiter. Je regarde peut-être trop en avant.

Ari 02/05/2014 23:12

Pas que ce soit bien grave, mais tu fumes quoi de ce temps-ci ?

cotentine 02/05/2014 21:20

bonsoir ARI J'ai beaucoup de mal à vous suivre sur ces routes escarpées , ... La vie est courte ,vivons là intensément ,sur les routes des petits bonheurs ,des joies offertes ,des rayons de soleil ,des sourires d'enfants ,de l'amitié ....

Ari 02/05/2014 04:17

Comme vous n'avez vraiment pas besoin de mes conseils pour passer de l'autre côté, il n'y a aucun intérêt à en parler. Au fond, c'est chacun pour soi et c'est bien normal. Nous serons seuls à l'heure de la mort et personne parmi les vivants ne pourra traverser en même temps que nous pour nous dire ce qui se passe. Avouons que nous aimerions ne pas être seuls ! Hélas ! La vie ( la mort) n'est pas de notre chef. Nous ne sommes que des pions en sursis.