Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ari Amy
  • Ari Amy
  • : Description : Soyez le bienvenu ! Il y a dans les pages qui font ce blogue tout l'univers d'Ari Amy, ce milliardaire qui a fait fortune à vendre, ce qu'il aime appeler, du matériel stratégique. Il sera dévié de son parcours mouvementé par Claudi Robert, cette jeune beauté venue changer les règles du spectacle avec son idée du Jeu Mondial. À sa grande surprise, les entreprises du caïd vont se diversifier et suivront, tout comme sa libido endormie, une route manifestement imprévue.
  • Contact

Profil

  • Ari Amy
  • L'univers d'Ari Amy, ex-stellionataire, caïd et forban.
  • L'univers d'Ari Amy, ex-stellionataire, caïd et forban.
18 juillet 2016 1 18 /07 /juillet /2016 17:15
Cliquez l'image

Après avoir quitté sa terre natale, Ari Amy se retrouve sur le continent africain où il doit jouer des coudes pour assurer sa survie. Voleur, trafiquant, protecteur, arnaqueur et à l'occasion tueur, Ariboudine (de son vrai nom), devient un caïd des plus respectés. Sa rencontre avec Éric Bachelar le propulse dans le monde de l'informatique et du WEB où il monte de toutes pièces la vente de copropriétés jamais construites. Il échafaude un plan diabolique pour voler le même jour cinq succursales d'une banque réputée de Zurich. Parallèlement à ses activités d'armuriers, il se fait construire un yacht gigantesque (Le Princess Dream) et rafle le premier prix du MYS (Monaco Yacht Show). C'est là qu'il croisera la très belle Claudi Robert.

Mademoiselle Robert, qui ne manque pas de panache, tirera profit d'une connaissance pour se lancer dans le domaine du show-biz grâce au prestigieux hebdomadaire, Le Point de Mire. C'est en animant la soirée du MYS qu'elle captivera l'attention de monsieur Amy. Le grand patron, comme nous l'appelons tous, craquera pour la beauté et dès lors lui fera une cour assidue et souvent spectaculaire. Il entreprendra même de fonder le Paris Monaco International, un magazine, qui lui assura l'exclusivité de la demoiselle.

Partager cet article

Repost 0

commentaires