Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ari Amy
  • Ari Amy
  • : Description : Soyez le bienvenu ! Il y a dans les pages qui font ce blogue tout l'univers d'Ari Amy, ce milliardaire qui a fait fortune à vendre, ce qu'il aime appeler, du matériel stratégique. Il sera dévié de son parcours mouvementé par Claudi Robert, cette jeune beauté venue changer les règles du spectacle avec son idée du Jeu Mondial. À sa grande surprise, les entreprises du caïd vont se diversifier et suivront, tout comme sa libido endormie, une route manifestement imprévue.
  • Contact

Profil

  • Ari Amy
  • L'univers d'Ari Amy, ex-stellionataire, caïd et forban.
  • L'univers d'Ari Amy, ex-stellionataire, caïd et forban.
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 22:01

Torturé par son rêve de vengeance, Carlos écoutait Anthony lui dire ce qu’il fallait faire. Quant à Angela, elle prenait ses distances, désarçonnée par la tournure des évènements.

 

- Tu veux te venger oui ou merde ?

- Si !

- Alors, voilà ce qu'on va faire. Je vais retrouver Jadmir et sa caravelle, en route pour le Princess Dream, et avec son aide nous nous emparerons du Princess Dream.

- Pourquoi toi ?

- C’est pourtant simple, tu ne connais même pas le Somalien. C’est un homme dangereux et il est assez fou pour couler le bateau dans sa soif de représailles.

- Y yo, alors, j’é fais quoi, moi ?

- Toi, tu te rends à Paris faire la peau à ce salaud d’Ari et…

- Et quoi ?

- Tu récupères ta Claudi.

- HA ! si, si…

 

Un sourire esquissa le visage obtus du Colombien. Ce scénario lui allait comme un gant. Ce serait un plaisir de voir la mine décomposée de son ex-employeur, Ari Amy, le supplier de l’épargner alors que son magnum pointé sur son crâne n’attendrait que la pression de son index.

fusilalatete.jpg 

- BANG ! Fit ce dernier, imitant le geste qu’il rêvait de faire depuis longtemps.

- Oui ! C’est cela ! Appuya Anthony, fier de manipuler son nouvel associé.

- Ensuite ! Reprit Carlos. J’é viendrai retrouver à bord et nous partirons pour une croisière.

- Olé ! Approuva monsieur Locas, laconique.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fanfanchatblanc.over-blog.com 15/04/2012 19:14


La vengeance est un plat qui se mange froid... sont dangereux ceux-là...

Ari Amy 15/04/2012 19:15



Exact. !



Updt-Bdr 06/04/2012 13:00


Cher maître,
Je saurai attendre, soyez en certain. Sage comme une image à partir d'aujourd'hui, c'est promis-juré-craché !


Cependant, n'ayant ni le temps ni la patience (mais surtout le temps je dois être sincère) de me palucher l'intégralité de la lecture du "Jeu mondial de la toile ", je serai peut-être amenée à
poser quelques questions bêtes ici et là, et je vous prie de m'en excuser par avance. J'espère que cela ne nuira pas à votre créativité.
Loin de moi tout scepticisme. Je considère que dès lors qu'une chose existe en esprit, elle existe et puis c'est tout.
Voilà une réponse qui me satisfait grandement et m'incite à revenir suivre les aventures de ces personnages que j'ai à peine découverts.
Bon, assez bavardé: au boulot maintenant! J'attends...

Ari Amy 06/04/2012 15:06



Bienvenue à bord. Je ne pensais pas qu'on pouvait se palucher à lire mes aventures, mais puisque vous le dites : pourquoi pas ! Vos commentaires seront toujours bienvenus.



fabymary POPPINS 06/04/2012 07:30


oh là j'ai peur pour ton héros, quelle horreur de voir la mort en face, je vais voler à ton secours

Ari Amy 06/04/2012 15:01



Ton aide serait précieuse.



Updt-Bdr 06/04/2012 06:10


Bon. J'ai fait comme tu m'as dit. Au début j'ai pas voulu, mais c'est vrai qu'il y a des tonnes à lire... j'ai donc consulté plusieurs post, découvert les pages résumé et vu la vidéo sur Utube
(oui! le dernier visiteur, c'est moi ).


Mais dis moi, cette Claudi, elle a djà vécu, non? (je parle de la photo officielle). Pourtant, d'après ce que je croyais lire, elle était toute jeune. Non,non, je suis pas déçue! tu penses! Pour
une fois qu'on nous parle d'une vraie femme... c'est juste pour savoir.

Ari Amy 06/04/2012 07:10



Dieu ! Vous allez me faire damner.


Je suis censé conserver le silence le plus complet sur l'identité réelle des personnes qui habitent mes écrits sur ce site. Je comprends votre curiosité et j'aimerais que la
vérité sorte enfin, mais il faudrait attendre la fin de mon histoire qui approche, soi dit en passant.


Plusieurs sont sceptiques et je le serais à votre place, mais je vais vous faire une confidence et transgresser les règles que je m'étais fixées au départ pour vous révéler un de mes
secrets. Croyez-le ou non, cette Claudi existe bel et bien. Oui.


Hélas, j'ai très peu de photos d'elle à l'âge où j'en parle ici et les années sont passées depuis comme vous vous en doutez.


Tous les jours, j'essaie de remonter le temps pour rassembler mes souvenirs et vous racontez cette invraisemblable histoire. Tout n'est pas arrivé exactement comme je le dis, évidemment ;
j'ai arrondi les coins et romancé un peu les faits, mais en gros c'est véridique.


Je vous avoue que dans mes réponses, je me laisse aller à déclarer souvent n'importe quoi, pour le plaisir de m'amuser, mais cette chronique n'est pas une comédie, loin delà et, vous le
verrez.


Merci de votre sollicitude à mon égard et c'est avec joie que je réponds à tous les commentaires.