Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ari Amy
  • Ari Amy
  • : Description : Soyez le bienvenu ! Il y a dans les pages qui font ce blogue tout l'univers d'Ari Amy, ce milliardaire qui a fait fortune à vendre, ce qu'il aime appeler, du matériel stratégique. Il sera dévié de son parcours mouvementé par Claudi Robert, cette jeune beauté venue changer les règles du spectacle avec son idée du Jeu Mondial. À sa grande surprise, les entreprises du caïd vont se diversifier et suivront, tout comme sa libido endormie, une route manifestement imprévue.
  • Contact

Profil

  • Ari Amy
  • L'univers d'Ari Amy, ex-stellionataire, caïd et forban.
  • L'univers d'Ari Amy, ex-stellionataire, caïd et forban.
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 22:00

Eh oui ! J'avais pensé à tout, sauf à ça !

 

Je me suis dit : tant qu'à le faire, je vais y mettre le paquet.

 

Alors, j'ai conçu une histoire mêlant criminels et pauvres victimes. D'un côté, on suivait les péripéties d'un vendeur d'armes, trafiquant sur une très grande échelle la livraison de matériels stratégiques à bord de son superyacht (Le Princess Dream) et de l'autre côté, on observait les allées et venues d'une jeune fille douée, brillante et très jolie qui a la chance de se retrouver aux premières loges d'un magazine très en vue.

 

De leur rencontre va naître (évidemment) une idylle qui mènera la jeune demoiselle à la présidence d'un nouveau magazine révolutionnaire, doublée d'une émission télévisuelle : Le Jeu Mondial de la Toile.

 

- Quoi ? C'est tout ? Direz-vous ?

 

- Euh ! Oui.

 

- Ben alors ! Où sont les monstres, la violence et le sexe ?

 

- Il y a de tout cela, rassurez-vous.

 

- Alors ! C'est quoi le problème ?

 

- Demandez-leur. Moi, je ne le sais pas. Ils n’ont pas aimé et ne veulent pas publier.editeurs_sn635.jpg

 

-  Ha ! Dommage.

 

 

Eh oui ! Dommage. J'avais pensé à tout, sauf à ça ! Ils n'aiment pas. Je parle des éditeurs qui préfèrent se cacher derrière leur ligne éditoriale. Comme ils sont beaucoup à avoir dit : non. Je suppose qu'ils ont raison. Alors, je vais revoir le tout, mais ce sera après mon retour de voyage. Cette fois, je vous en passe en papier (remarquez l'allusion), ça va barder !

 

Et vous serez aux premières loges.

 

Ne me remerciez pas. Dites leur merci à cette bande d'enfoirés.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

COTENTINE 06/09/2012 21:59


pourquoi tant d"agressivité?il me semble que je n'irai pas dans un pays pour me foutre de la gueule des habitants ,mais,j'rai probablement essayer de comprendre leur mode de vie et de m'inspirer
du meilleur

Ari Amy 06/09/2012 22:09



Mais c'était une blague, chère amie. Ne savez-vous pas que j'ai la plus haute estime pour mes frères humains ?



fanfanchatblanc 06/09/2012 16:55


Suis désolée pour vous... allez courage ne renoncez pas vous n'avez peut-être pas fait le tour de tous les éditeurs...


Bon voyage en tout cas avec en retour sûrement un tas d'anecdotes passionnantes.


Bises amicales 

Ari Amy 06/09/2012 21:19



Merci de vos encouragements. Je n'ai pas renoncé, soyez-en assuré. Je n'ai pas dit mon dernier mot avec ce roman.


Je compte bien vous livrer mes impressions de voyage. Je vais parcourir une partie de l'Europe pendant un mois, ce qui va me permettre de me foutre de la gueule des Français, des Anglais,
des Italiens, des Grecs et autres tribus croisés sur ma route. Quel régal !