Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ari Amy
  • Ari Amy
  • : Description : Soyez le bienvenu ! Il y a dans les pages qui font ce blogue tout l'univers d'Ari Amy, ce milliardaire qui a fait fortune à vendre, ce qu'il aime appeler, du matériel stratégique. Il sera dévié de son parcours mouvementé par Claudi Robert, cette jeune beauté venue changer les règles du spectacle avec son idée du Jeu Mondial. À sa grande surprise, les entreprises du caïd vont se diversifier et suivront, tout comme sa libido endormie, une route manifestement imprévue.
  • Contact

Profil

  • Ari Amy
  • L'univers d'Ari Amy, ex-stellionataire, caïd et forban.
  • L'univers d'Ari Amy, ex-stellionataire, caïd et forban.
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 23:00

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cotentine 14/01/2013 17:25


Je disais donc ,que dans le genre de travail numérique ,au grand dam de l'auteur (peut ^tre ? )chacun peut y trouver sa vision personnelle de l'oeuvre, et se créer un univers au gré de sa
fantaisie et de son humeur du jour ,ce qui est impossible à faire avec l'impressionisme .Nous avions évoqué ce sujet avec DZYGA  Il serait interressant et vous seriez peut être étonné,du
résultat ,si vous demandiez à chacun de vos intervenants de donner un titre a vos tableaux . Un portrait représentera toujours la même personne !..... il a neigé ,quelques flocons sur ma
pelouse,,,,

Robert Alair 14/01/2013 23:01



Intéressant comme suggestion ! Je vais tenter la chose, on verra comment on nommera les tableaux.



Bicar 14/01/2013 16:14


Et vice versa, ma poule!

Robert Alair 14/01/2013 16:25



Je vais te laisser t'égosiller comme un coq qui caquette inutilement dans sa basse-cour. D'ailleurs en visitant ton blogue aujourd'hui, on voit de quoi je parle ici. 



Bicar 14/01/2013 16:07


Dis donc, toi! Personne ne te demande de venir...


Les blogs, c'est comme la télé... il y le choix...

Robert Alair 14/01/2013 16:13



Au contraire, ça me fait plaisir d'aller voir toutes les conneries que t'arrives à écrire sur ton blogue et puis, comme c'est gratuit et libre d'accès, c'est toujours un plaisir de te remettre à
ta place...



Bicar 14/01/2013 15:56


Wéwééééé..... cessssssaaaaaa....hou! j'ai très peur....

Robert Alair 14/01/2013 16:04



Dis donc, toi ! Mine de rien, tu reprends du service à ton blogue, Bicar quelque chose... Hélas ! Ce renouveau est d'un ennui. Pfffffff ! Pas croyable ! En anglais, j'appellerai ton blogue :
Because of nothing ! Ça sonne bien et en même temps, ça dit tout.



COTENTINE 14/01/2013 15:40


J'avais demandé à un copiste ,de bien vouloir reproduire le tableau de B MORIZOT ,j'ai renoncé devant le prix demandé....  Je l'ai fait moi même en aquarelle  et ma filleule me l'a
offert en huile ,je vous assure que les résultats sont étonnants!Puissiez vous ,ne jamais être copié ! Dommage pour la gloire!

Robert Alair 14/01/2013 15:47



Pour peu qu'un artiste de talent veuille faire une copie, je suis convaincu que tout se fait, mais encore là, il faut que cela en vaille la peine ($$$), n'est-ce pas !



cotentine 14/01/2013 11:58


OUI , il en faut pour tous les gôuts ! Mais ,chaque forme d'expression ,est valable ,plaisir pour l'auteur ,interrogation pour le spectateur . N'est ce pas là le but ,recherché  ? S'exprimer
,créer une relation ,avec autrui ,rapprocher les individus .Sincérement ,je préfère ,vos tableaux ,recherche de formes ,d'harmonie des couleurs  et  pourquoi pas de rêves !!!!

Robert Alair 14/01/2013 15:05



Merci pour votre choix. Ce qui est étonnant à mon avis également c'est qu'on peut copier/coller les oeuvres numériques, mais difficilement les reproduire, à moins d'avoir conservé la trame de
construction étape par étape et même là, ce n’est pas évident. Il y a donc une exclusivité à ce genre de tableau pourvu qu'il soit daté et authentifié.



Fabymary POPPINS 14/01/2013 08:33


j'aime beaucoup ce que fait Pierrick, bises

Bicar 14/01/2013 00:07


Bin voilà! Je voudrais bien voir la tête de Poppins demain matin au réveil, le rimel barbouillant ses yeux comme si son amant l'avait tabassée, la clop au bec, les pantoufles éculées et la robe
de chambre toute râpée fermant mal sur sa nuisette décolorée par la sueur de la nuit, quand elle découvrira ce scoop....


Ha!ha!ha!ha!ha!ha!..... ça lui apprendra à faire la belle et à faire les yeux doux à un escroc!


Je le savais, moi!

Robert Alair 14/01/2013 15:13



Oh la la ! Mesdames ! Je vous prie de cesser ce commérage de bas étage. Madame Poppins est un exemple de fidélité et le DUC n'a pas à s'inquiéter, j'en suis persuadé. Et les ragots qui vont bon
train, selon Bicar, sont inutiles.


Par contre, qu'on ose me traiter d'escroc, ça, je ne le prends pas. Aussi, miss Bicarbonate, vous êtes priée de vous excuser, faute de quoi je devrai prendre des mesures draconiennes contre vous.