Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ari Amy
  • Ari Amy
  • : Description : Soyez le bienvenu ! Il y a dans les pages qui font ce blogue tout l'univers d'Ari Amy, ce milliardaire qui a fait fortune à vendre, ce qu'il aime appeler, du matériel stratégique. Il sera dévié de son parcours mouvementé par Claudi Robert, cette jeune beauté venue changer les règles du spectacle avec son idée du Jeu Mondial. À sa grande surprise, les entreprises du caïd vont se diversifier et suivront, tout comme sa libido endormie, une route manifestement imprévue.
  • Contact

Profil

  • Ari Amy
  • L'univers d'Ari Amy, ex-stellionataire, caïd et forban.
  • L'univers d'Ari Amy, ex-stellionataire, caïd et forban.
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 23:00

Au volant de la luxueuse décapotable, les deux lascars espéraient cette fois échapper à la surveillance de la gendarmerie, inconscients de la poursuite de Jack et Timy. Carlos fouilla la boîte à gant pour y trouver le certificat d’immatriculation. C’est une dame qui possédait la voiture. L’adresse de la propriétaire s’affichait sur le papier.

 

- Et si l'on rendait une petite visite de courtoisie à la demeure de madame ! Proposa Anthony.

- Muy buen, amigo, seconda immédiatement Carlos.

 

Sillonnant les avenues de Monte-Carlo, ils repérèrent rapidement la résidence de la rentière dont les portes en fer forgé protégeaient l’entrée. Anthony découvrit le contrôle à distance, juste là, agrafé au pare-soleil. Il actionna la manette et le portail céda le passage. Ils empruntèrent la majestueuse allée qui dessinait une longue courbe, bordée d’arbres spectaculaires, d’arbustes et de vivaces. L’aménagement paysager accompagnait à merveille le manoir.

 portail-williams.jpg

- Quel réjouissant spectacle que celui de la réussite ! Blagua Anthony.

 

Ils stationnèrent la Rolls devant les larges portes de l’entrée principale. Une servante accourue immédiatement pensant accueillir sa patronne.

  manoir1-copie-1.jpg

- Ne vous inquiétez pas, mademoiselle, s’empressa d’expliquer Anthony. Nous rapportons la décapotable de madame Williams.

- Mais !... S’étonna la bonne. Comment est-ce possible ?

- Votre maîtresse a oublié les clés dans sa limousine, sans doute. Nous l’avons retrouvé abandonné tout près du Palais des Sports, continua monsieur Locas, tout sourire. Probablement des jeunes qui voulaient s’amuser…

- Mon Dieu ! Fit la demoiselle. La voiture de madame…

- C’é por qué, poursuivit Carlos, nous vous rapportons.

- Comme c’est gentil ! Remercia l’employée.

- Vous devriez, peut-être, appeler votre patronne pour l’en avertir, glissa Anthony.

- Oui, bonne idée, fit-elle en les invitant à la suivre à l’intérieur.

 

Madame Angela Williams répondit depuis le Palais grâce à son cellulaire et apprenait la nouvelle de la bouche de sa servante. Nullement embarrassée, elle insista pour qu’on retienne les deux bons samaritains à la maison le temps qu’elle saute dans un taxi pour venir exprimer sa gratitude en personne. Voilà qui réjouissaient les deux fuyards en quête d’un refuge. Ils escomptaient bien profiter de la situation, attendu qu’à part la propriétaire, deux employés seulement composaient le personnel.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marc Lefrançois 10/11/2011 10:13



Dès que je touche mes droits d'auteur, je m'achète la belle propriété que tu as mise en photo!



Ari Amy 10/11/2011 22:59



J'adore ton optimiste, même si je crains fort que tes droits d'auteur aient quelques petits problèmes à couvrir une pareille dépense. Bah ! Soyons optimistes. Avec des ventes de l'ordre de 200
000 exemplaires vendus et un profit net de 8 $ de l'exemplaire, c'est tout de même 1 600 000 dollars. Il manque tout au plus dix-huit millions quatre cent mille dollars pour compléter ton achat.
Ha ! Je sais... la vie est dure ! Bof ! Remarque qu'avec des ventes ci-haut mentionnées, ton prochain roman va rapporter au bas mot le double. En cumulant tous les revenus pour tous tes romans
(ça fait boule de neige), on devrait s'approcher suffisamment pour notarié. Bon ! Voilà ! Il te restera qu'à payer les taxes annuelles qui s'élèvent à 150 000 $ annuellement : une bagatelle !


Dis donc ! Tu comptes recevoir beaucoup d'amis ? Si tu avais une toute petite place pour moi, je serais enchanté de présenter tes oeuvres lors d'un prochain gala à la maison. Je peux être
quelques fois amusant pour la galerie et si tu sers du Dom Pérignon, tu marqueras de bons points.


Allez ciao et fais gaffe !



:0014: ♥ dom ♥ 10/11/2011 06:36



Bon jeudi.
Bisoux






Ari Amy 10/11/2011 22:42



Alors je te souhaite un bon vendredi du 11-11-11.



Elena 10/11/2011 04:06



Bonjour, j'ai donné la version de France culture que j'écoute régulièrement ! Bon jeudi, bise


" />



Ari Amy 10/11/2011 22:41



C'est comme je disais, il y a des versions. Ton étang est vraiment magnifique. Merci.