Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ari Amy
  • Ari Amy
  • : Description : Soyez le bienvenu ! Il y a dans les pages qui font ce blogue tout l'univers d'Ari Amy, ce milliardaire qui a fait fortune à vendre, ce qu'il aime appeler, du matériel stratégique. Il sera dévié de son parcours mouvementé par Claudi Robert, cette jeune beauté venue changer les règles du spectacle avec son idée du Jeu Mondial. À sa grande surprise, les entreprises du caïd vont se diversifier et suivront, tout comme sa libido endormie, une route manifestement imprévue.
  • Contact

Profil

  • Ari Amy
  • L'univers d'Ari Amy, ex-stellionataire, caïd et forban.
  • L'univers d'Ari Amy, ex-stellionataire, caïd et forban.
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 23:00

- Quoi Benito ? Firent-ils ensemble. Il a été arrêté ?

- Non, s’amusa-t-elle. Il est… mort.

- Ouf ! Relâchèrent-ils.

 

Elle éclata de rire devant leur complaisance et vint les accompagner pour poursuivre le meeting, à trois, maintenant. Ils se mirent à table, jugeant qu’elle aurait pu les trahir en appelant la gendarmerie et échangèrent quelques confidences susceptibles de l’intéresser. Évidemment ! Dans la version de leurs hauts faits, ils étaient les pauvres victimes innocentes vilipendées par le misérable maître du Princess Dream. Pour donner suite à leurs nombreuses révélations, la propriétaire du château ambitionna de se mesurer au grand Ari Amy, elle aussi.

 

- Le Princess Dream ! Reprit madame Williams. Je connais ce yacht.

- Si si ! Fit Carlos. Tout le monde connaît.

- Non, dit-elle. J'ai monté à bord.

- Hein ? Objecta Anthony.

- Oui, lança-t-elle. J’étais à la cérémonie. Ce bateau a remporté le prix du MYS.

- Et alors ? Interrogèrent-ils.

- Eh bien ! J’ai même parlé au propriétaire.

- C’est impossible, répliqua Anthony.

- Puisque je vous le dis ! Un homme charmant.

- Hein ? Rétorqua Carlos.

- Un gentleman très distingué et d’un certain âge, mais pas du tout comme celui que vous me décrivez.

- Non, interrompit monsieur Locas, ça, c’est Helmut Laminsky.

- Son boca-hoyos ! Continua Carlos en riant.

- Son bouche-trou ! Reprit Anthony pour Angela.

 

Une complicité tacite commençait à véritablement souder cette nouvelle équipe. Non seulement leurs goûts réciproques pour l’aventure les rapprochaient, mais même leurs envies de sexe les unissaient. Madame n’offrait pas que son corps, mais également la pleine disposition de son domaine ; réjouissante perspective pour les deux hommes, traqués par la police tout autant que par le groupe d’Ari Amy. Quant à Angela Williams, ex-mademoiselle Proscuito, elle trouvait enfin l’animation qu’elle souhaitait pour nourrir sa soif d’exotisme.

 

Les trois compères optèrent pour une nouvelle stratégie pour s’attaquer au géant. Madame Angela tenterait par tous les moyens d’infiltrer le Groupe AA. Le seul point délicat à leur scénario, à part les connaissances en matière de décoration intérieure de celle-ci, demeurait l’approche à privilégier pour entrer en contact avec le propriétaire du Princess Dream.

 banniereAA.jpg

 

- Et récupérer mes pesos ! Conclut Carlos, le sourire narquois.

- Olé ! Chanta Angela en claquant du pied.

- Bellissima ! Approuva le caïd, en tirant la dame vers lui et en la pressant fermement pour qu’elle sente bien son membre encore érigé dans son pantalon.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Medlinya 21/11/2011 11:18


Un petit tour sur ton blog, pour lire la suite de l'aventure!


Pleine de rebondissements, et de moments torrides!!


Bonne journée!


Biz!!!!


Medy 

Ari Amy 21/11/2011 20:53



Le côté torride, c'est plutôt sur ton blogue qu'on le trouve. Merci et bonne soirée.



Lucy 20/11/2011 22:12


 


Je ne parle pas spécialement de tes écrits, mais le fait de rentrer chez toi avec cette atmosphère de science fiction ! Ton désigne est
beau, et moi qui suis souvent la tête dans les nuages, ça me convient ! Je voulais te dire que si mon livre que je viens d’édité t’intéresse, il est sur amazone dans mes liens. Il est aussi
dans d’autres librairies. Maintenant il faut vendre. Le 11 févier, à 14h, j’aurais des affiches de moi de partout dans ma ville de Rillieux pour des dédicaces à la vidéothèque.


A +Lucy

Ari Amy 21/11/2011 20:50



J'irai sur Amazon pour toi et d'autres avec plaisir. Vend, vendez et vendons ; le plus, le mieux. Bonne chance.



Yvon 20/11/2011 19:03


eh oui, la fracture ne cesse de se creuser enytre riches et pauvres


bonne soirée, Ari

Ari Amy 21/11/2011 20:45



En effet, c'est une fracture ouverte.



Lucy 16/11/2011 09:23



Bonjour Ary, beaucoup de lecture chez toi, en fait tu es un écrivain, à quand le livre chez un éditeur ? J’y tiens car tu as
incontestablement du talent !


Bonne journée


Bise amicale/Lucy



Ari Amy 17/11/2011 01:48



Salut Lucy,


Ce serait mon voeu le plus cher, mais comme tu le sais, les maisons d'édition ont déjà leurs poulains et reçoivent des centaines de manuscrits. Elles savent aussi que les auteurs sont prêts à
payer pour se voir publier, sans compter que le domaine de l'édition va peut-être connaitre un grand tournant avec ses oeuvres qu'on peut facilement obtenir sur internet et que l'on peut lire sur
son iPad. On n’a jamais vu autant de monde écrire. En ce moment, la vague est au thriller et au livre à scandale. Les lecteurs de manuscrits lisent une dizaine de lignes et jugent immédiatement
de la qualité de l'oeuvre et surtout de l'intérêt qu'elle pourrait soulever compte tenu de l'investissement. Avant qu'on accorde son aval à un projet, on mesure tous les risques et si l'on est
certain du succès, on vous publiera.


Tu aimerais voir circuler ton oeuvre sur internet ; hélas, c'est devenu presque banal alors que des millions de sites proposent des peintures, des photos et de l'art. Cliquez sur
Google le mot : art. Et cela donne : 4 890 000 000 de résultats.



Lecroum 16/11/2011 08:43



du suspense et du plaisir à te lire  bonne continuation Ari et à bientot...