Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ari Amy
  • Ari Amy
  • : Description : Soyez le bienvenu ! Il y a dans les pages qui font ce blogue tout l'univers d'Ari Amy, ce milliardaire qui a fait fortune à vendre, ce qu'il aime appeler, du matériel stratégique. Il sera dévié de son parcours mouvementé par Claudi Robert, cette jeune beauté venue changer les règles du spectacle avec son idée du Jeu Mondial. À sa grande surprise, les entreprises du caïd vont se diversifier et suivront, tout comme sa libido endormie, une route manifestement imprévue.
  • Contact

Profil

  • Ari Amy
  • L'univers d'Ari Amy, ex-stellionataire, caïd et forban.
  • L'univers d'Ari Amy, ex-stellionataire, caïd et forban.
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 22:00

Toujours à Cannes, et en quelque sorte délivré de ses fonctions d’officier clandestin, Stewart résolut de communiquer avec Claudi. N’avait-il pas décidé de foncer et de suivre les conseils du chauffeur de taxi en faisant une cour plus assidue à la belle ? Il ne savait pas qu’elle était à bord du Princess Dream depuis tout ce temps.

 

- Comment vas-tu ? Dit-il, dès qu’elle répondit à son cellulaire.

- Euh !... Fit-elle, sans enthousiasme. Je vais bien.

 

Elle venait de me claquer la porte au nez, contrariée de se voir refuser son idée du Jeu Mondial.

 

- Ah ! Je te dérange peut-être ?

- Non. Répondit-elle.

- Imagine toi que je suis à Cannes et que…

- Quoi ! Tu es à Cannes et bien moi aussi.

- Hein ! Mais ce n’est pas possible.

- Si ! Je suis à bord du yacht d’Ari.

- Seigneur ! Et moi, je surveille justement depuis le port.

- Tu surveilles quoi au juste ?

- Rien d’important, de la simple routine… Prétexta le jeune homme.

- Monsieur Amy souhaitait que je lui présente mon idée du Jeu Mondial de la Toile.

- Ah oui ! Tu m’en as parlé. Est-ce qu’il a aimé ça ?

- Bah ! Il a des réticences, mentit Claudi.

- Alors, je t’invite à un souper en tête à tête, tu veux bien ?

 

Elle accepta volontiers son invitation, ne serait-ce que pour faire un pied nez à Ariboudine qui osait manifester du dédain à l’égard de son ambitieux projet.

 

croisette.jpgStewart dénicha un restaurant sur La Croisette qui offrait un menu typiquement français et une belle vue sur la plage. En l’attendant sur la terrasse, il en profita pour contempler à loisir les plaisanciers occupés à leur bateau. Une atmosphère de fête régnait et partout des visages détendus célébraient le farniente qui caractérise souvent ces hauts lieux du nautisme.

 

Claudi arriva, soustraite aux regards indiscrets derrière de grosses lunettes teintées et coiffée d’un modeste chapeau. Elle se faufila jusqu'à la table réservée. Elle ne voulait vraiment pas être reconnue par qui que ce soit et son stratagème porta ses fruits, pour une fois. Stewart s’avança pour aller l’embrasser, mais elle lui fit signe de demeurer sur son siège. Il tenta un baise-main qui lui fut refusé. Non seulement elle désirait passer incognito, mais elle était de glace.

 

Il est vrai qu'elle sortait d'une réunion avec votre humble serviteur et son idée farfelue d'un Jeu lui fut refusée.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

oggui 13/10/2011 17:24



Ben c'est pas gagné, le climat est froid vite aux doudounes.


Pour répondre à ton com, étant mieux servi par soi même je m'y colle......avec modestie.


Bon la suite comment faire accepter l'idée et la jalousie dans tout ça????



Ari Amy 13/10/2011 20:50



L'hiver est-il déjà à nos portes ! Quant à l'idée du Jeu, une nuit de sommeil porte conseil... Pour la jalousie, bonne chance.



DocRyu 13/10/2011 07:17



Même avec un chapeau, une rousse comme Claudi se remarque ... ;)



Ari Amy 13/10/2011 20:48



Effectivement, tu as complètement raison. Claudi ne peut pas passer inaperçue. Disons qu'elle est passée incognito parce que la clientèle du restaurant dormait au snobisme...



Lucy 13/10/2011 06:53



Bonjour Ari, ouf ! Quand j’arrive chez toi j’ai l’impression de me retrouver dans l’espace, c’est vrai, tu as une décoration
impressionnante, j’aime beaucoup ! Je vois que tu continu tes romans et il faudrait s’abonner chez toi pour bien suivre ce que tu écrivis. Bon jeudi


Lucy



Ari Amy 13/10/2011 20:45



Bienvenue aux abonnements... Ce n'est pas l'espace, mais mon espace, si tu vois ce que je veux dire. Tu devrais mettre une de tes toiles comme arrière-fond à ton blogue, on aurait un plus gros
plan de ton oeuvre.