Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ari Amy
  • Ari Amy
  • : Description : Soyez le bienvenu ! Il y a dans les pages qui font ce blogue tout l'univers d'Ari Amy, ce milliardaire qui a fait fortune à vendre, ce qu'il aime appeler, du matériel stratégique. Il sera dévié de son parcours mouvementé par Claudi Robert, cette jeune beauté venue changer les règles du spectacle avec son idée du Jeu Mondial. À sa grande surprise, les entreprises du caïd vont se diversifier et suivront, tout comme sa libido endormie, une route manifestement imprévue.
  • Contact

Profil

  • Ari Amy
  • L'univers d'Ari Amy, ex-stellionataire, caïd et forban.
  • L'univers d'Ari Amy, ex-stellionataire, caïd et forban.
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 22:00

Je ne publie pas le week-end, comme vous le savez.

 

- Et alors ! C'est quoi ce billet ? Direz-vous.

 

- Je ne publie pas mes aventures, mais je commets des billets.

 

- AH !

 

- Alors ! Voici mon billet.

 

Oui, je sais. On ne me croit pas. Certes, je suis capable de faire rigoler la galerie, de m'amuser des petits défauts des uns et des autres. Je peux à loisir lancer des réparties et chercher à provoquer tous ceux qui veulent bien me répondre. C'est très amusant, mais ça ne dure jamais longtemps. L'humour a ceci de particulier, il est instable et déviant ; il peut même se retourner contre vous. On s'en rend compte, mais juste après, que tous ces échanges tournant autour d'un sujet provoquent des remous auquel on n’avait jamais même pensé. Les gens vivent beaucoup en vase clos et lorsqu'une personne ou une situation vient ébranler leur quiétude, ils sont déstabilisés et cherchent à revenir au plus tôt vers la zénitude qui est la leur. Normal !

 

Si vous êtes comme moi, vous avez bien peu d'amis. Disons-le, très peu d'amis. Soyons honnêtes, vous aviez un ami. Mais là, vous avez zéro ami. Bon ! On ne va pas se mettre à chialer sur le fait. Que voulez-vous, vous n'avez pas d'amis.

 

- Ah ! Mais attention, là ! Une minute. Crierez-vous. J'ai beaucoup de connaissances.

 

- Oui, mais les amis ! Vous en avez ?amis.jpg

 

-  Ben, c'est-à-dire que...

 

- Vous aimeriez vous en faire, n'est-ce pas ?

 

- Maintenant que vous en parlez : oui. Oui, pourquoi pas !

 

- Très bien. Je vous donne rendez-vous.

 

- Rendez-vous !

 

- Oui, revenez demain.

 

- Demain ?

 

- Demain, je vais vous expliquer...

 

- Très bien, je vais revenir demain, alors.

 

 

Remarquez ici la technique : il faut créer le suspense pour vous attirer des lecteurs assidus.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Updt 14/05/2012 10:23


je viens d'essayer de passer chez Mamalilou mais j'ai craqué: trop long à télécharger. Dommage.


donc: tu disais =>


"L'humour a ceci de particulier, il est instable et déviant ; il peut même se retourner contre
vous (ah que oui, Johnny!). On s'en rend compte, mais juste après,
que tous ces échanges tournant autour d'un sujet provoquent des remous auquel on n'avait jamais même pensé (pfiouuuu!
ça arrive si souvent!). Les gens vivent beaucoup en vase clos (bien oui, parce qu'ils ont
peur...)et lorsqu'une personne ou une situation vient ébranler leur quiétude, ils sont destabilisés et cherchent à revenir au plus tôt vers la zénitude qui est
la leur. Normal ! "


Tu leur en veux? Moi pas.

Ari Amy 14/05/2012 22:51



Je n’ai pas dit que je leur en voulais. J'ai droit de le penser dans le secret.



mamalilou 12/05/2012 22:44


je me tortille de rire, non de snuspems...


mon ami, ma connaissance, mon assidu lecteur!!


mon ma mes... ahahahah, comme j'agrée... vi, j'humourage certains commentaire et parfois aoutch! ça passe pas... et parfois, ya aussi des cas qui font de la provoc que c'est même ni drôle, ni
intelligent, et là, ça titille excalibur, et c'est une espièglerie philosophique qui m'étreint, que tout le monde ne goûte pas,... parfois ça devient pulp fiction, tartare d'arguments imbéciles
décortiqués, démontés, dissouts... fuite assurée...vi, on ne peut pas se faire d'ami, ni même de connaissance à tout prix...


7 milliards d'humains, plaire à tout le monde? pourquoi faire, c'est si rare de trouver une poignée, tout au long de sa vie, une poignée d'humains avec lesquels vivre en harmonie, durablement ou
en passant comme ça, sur le fil du temps, à enjoy l'instant t...


c'est très bien ainsi... notre nombril nous occupe déjà tant, lol!!!


bon week end à toi, sur ce billet commis, oui parfois, j'y consens aussi...

Ari Amy 14/05/2012 00:34



Excalibur est titillé, dites-vous ! Le Excalibur ! Ou l'excalibur ? C'est qui ce comique ? Et puis c'est quoi ce commentaire, on dirait un billet, un article. Tu le fais exprès ou tu me fais
marcher ? C'est surement un tartare d'arguments imbéciles décortiqués. Voilà qui me ressemble plus. J'espère bien que je te fais rire avec mes conneries et comme "tu y consens", j'ai ta
bénédiction. Allez, tu peux te tortiller de rire parce que moi je ne prends rien au sérieux. Au oui ! Les amis (c'était le sujet) : ben voilà : ils vont et ils viennent, n'est-ce pas.


Merci de ta visite.



fabymary POPPINS 12/05/2012 16:25


pas de soucis!!!!

Ari Amy 12/05/2012 16:26



Merci de ne pas nous inquiéter.



fabymary POPPINS 12/05/2012 16:19


je ne sais pas encore quand je la ferai

Ari Amy 12/05/2012 16:21



Tâchez de ne pas attendre des années, car la monture risque de devenir de plus en plus périlleuse avec le temps.



fabymary POPPINS 12/05/2012 16:16


oui, les escarpins c'est féminin!!!!

Ari Amy 12/05/2012 16:17



Ohhhhhhhh ! Que oui ! Je brule d'envie de voir cette TABLE montée.



fabymary POPPINS 12/05/2012 16:11


déesse surement dans le fait que parfois je vis dans mon monde d'artiste!!!

Ari Amy 12/05/2012 16:14



Ah ! OK ! Disons que j'élargissais cette tendance chez vous. Après tout, porter des escarpins n'est pas synonyme d'être artiste ? Toute femme peut les porter.



fabymary POPPINS 12/05/2012 15:38


oh pour moi ce n'est pas un problème, je suis tour à tour sage ou pas, sérieuse ou pas, mais jamais désagréable ni lunatique. Je suis artiste dans l'âme et de ce fait nous sommes à part et au
moins on nous oublie pas.


 


Puis là j'ai apprécié qu'à PARIS jeudi dans les boutiques et dehors on répondait à mon sourire et on m'a dit," revenez quand vous voulez, des clientes comme vous c'est un bonheur", je suis très
souriante et l'ai toujours été .

Ari Amy 12/05/2012 15:46



Miss Poppins vous êtes une déesse. Il me tarde d'Aller suivre vos cours.



fabymary POPPINS 12/05/2012 15:16


ah en effet!!! tandis que moi je suis parfois surprise ne me reconnaissant pas dans le reflet de la vitrine d'un magasin, je passe devant et me dis tiens elle est élégante cette femme et purée,
c'est moi!!!! mais un peu dingue la POPPINS

Ari Amy 12/05/2012 15:18



Oui, je vois que vous avez, vous aussi des problèmes de personnalités multiples...



fabymary POPPINS 12/05/2012 14:48


c'est excellent cette manière de faire. Vous êtes Ari infiniment complexe et déroutant et ça pimente  et c'est bien alors à demain mon cher.

Ari Amy 12/05/2012 14:55



Je suis tellement compliqué qu'il m'arrive de me lever le matin et de me demander qui est là dans la glace de la salle de bains.