Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ari Amy
  • Ari Amy
  • : Description : Soyez le bienvenu ! Il y a dans les pages qui font ce blogue tout l'univers d'Ari Amy, ce milliardaire qui a fait fortune à vendre, ce qu'il aime appeler, du matériel stratégique. Il sera dévié de son parcours mouvementé par Claudi Robert, cette jeune beauté venue changer les règles du spectacle avec son idée du Jeu Mondial. À sa grande surprise, les entreprises du caïd vont se diversifier et suivront, tout comme sa libido endormie, une route manifestement imprévue.
  • Contact

Profil

  • Ari Amy
  • L'univers d'Ari Amy, ex-stellionataire, caïd et forban.
  • L'univers d'Ari Amy, ex-stellionataire, caïd et forban.
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 23:00

- Allah soit avec toi mon ami, dit hypocritement Jadmir.

- Bien le bonjour, camarade, répondit Anthony vraiment surpris d’entendre la voix du Somalien.

- J’ai besoin de tes services.

- Ah ! Oui. Et que puis-je pour toi ?

- Il me faut des mitraillettes.

- Mais ! Reprit innocemment mon ex-bras droit. N’as-tu pas eu une livraison récemment ?

- Comment oses-tu me dire cela après ce que tu m’as fait ? Lança le Somalien, piqué au vif.

- Mais… mais je ne t’ai rien fait. Bluffa-t-il derechef.

- Traître. Tu n’es qu’un sale vendu. armes

- Jamais de la vie !

- Ari m’a dit que c’était de ta faute.

- Moi ! Bégaya monsieur Locas.

- Exactement ! C’est toi qui m’as trahi.

- Mais de quoi parles-tu, bon sang ?

- Des armes, sombre crétin. De quoi veux-tu que je te cause ?

- Lesquelles ? Cria Anthony qui savait parfaitement de quoi il s’agissait.

- Celles que tu as livrées à mes ennemis, idiot.

- MOI ! S'offusqua Anthony qui jouait les vierges offensées. Je n’ai jamais livré quoi que ce soit. As-tu perdu la raison ?

- Et Mogadiscio ?

- Jadmir ! Reprit-il d’une voix calme. Je ne m’occupais pas de la livraison. Je ne suis même pas au courant, je te le jure.

 

Cette fois, il mentait effrontément. Il n’avait pas oublié que pour se venger de moi, il avait communiqué avec les rivaux du Somalien leur révélant le lieu et l’heure de l’envoi de l’armement attendu par monsieur Burco.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Oggui 11/02/2012 19:24


Un jeu de boni-menteur, il y a de quoi défourailler quand je vois l'étalage.

Ari Amy 11/02/2012 19:38



Avouons que ce n'est pas joli...



:0014: ♥ dom ♥ 06/02/2012 07:19


Bon début de semaine.


Ari Amy 07/02/2012 06:08



C'est réciproque.